Le niveau de la dette publique n'a jamais été aussi élevé en France. Les politiques d'austérité mises en place et la réduction des déficits ont pour conséquence l'augmentation de la pression fiscale, tant pour les entreprises que pour les particuliers.

La volonté de réduire ses impôts amène souvent certains investisseurs à opter pour des produits de défiscalisation, parfois très alléchants, mais sans lien direct avec leur situation personnelle ou avec leur objectif ou pire encore, pouvant être requalifiés par l'administration fiscale.


Bien choisir ses produits de défiscalisation

Avant tout investissement dans un produit, financier ou immobilier, auquel est rattaché un avantage fiscal, il est primordial de s'assurer de l'adéquation de ce produit avec ses objectifs.

Mieux encore, il faut mener un audit complet du produit de défiscalisation et se poser un certain nombre de questions avant d'y souscrire :


Quelques critères de mesure de performance :
  • Le prix payé pour ce produit a-t-il du sens au regard de son rendement espéré ?
  • Quels sont les risques liés à ce produit ?
  • Le produit est-il bien géré par la société de gestion ou l'exploitant ?
  • N'y a-t-il pas de risque de requalification par l'administration fiscale sur le dispositif ?
  • Y a-t-il un intérêt à investir dans un nouveau produit étant donné les règles sur le plafonnement des niches fiscales ?

Bien utilisé et bien sélectionné, un avantage fiscal rattaché à un produit peut améliorer très significativement le TRI (Taux de Rentabilité Interne) attendu de votre investissement, et contribuer à faire fructifier votre patrimoine.




Plusieurs solutions existent comme diminuer son impôt sur le revenu tout en investissant dans des entreprises de votre région, ou encore se constituer un patrimoine immobilier, ou transmettre son patrimoine personnel ou professionnel à ses proches en franchise d'impôt.